Au fil des années, le DISC est devenu très populaire. Sur le web ou sur les réseaux sociaux fleurissent les démonstrations toujours fort imagées de chacun des types de comportement.
A la fin de son discours, l’expert, au demeurant très consciencieux, vous propose généralement un lien pour passer votre « test DISC ».
Oui mais voilà le problème, c’est que le DISC n’est pas un test et ne l’a jamais été.

Cela vous paraîtra peut-être un détail, un simple abus de langage mais il peut aussi refléter une mauvaise compréhension du DISC. Nous allons donc essayer de rétablir une vision plus juste de l’outil inspiré des travaux de William Marston.

Pourquoi pas un test DISC ?

Le Larousse nous donne la définition suivante du mot test : « Épreuve psychologique impliquant une tâche à remplir identique pour tous les sujets, des conditions d’application rigoureuses et une technique précise pour l’appréciation du succès ou de l’échec. (Il existe des tests de niveau et des tests projectifs) ». 

Ce dictionnaire référence mentionne clairement une notion de succès et d’échec. Ceci suggère donc forcément qu’il y ait des bonnes et des mauvaises réponses.

Pas de bons ou mauvais Profils DISC

Le questionnaire DISC proposé par la Méthode DISC Arc En Ciel est celui breveté de la société Cleaver Company. Il ne contient ni donne aucune bonne ou mauvaise réponse. Il donne depuis l’origine un choix de 4 adjectifs proposés dans chacune des 24 questions.  Un Profil DISC ne donne pas de bons ou de mauvais résultats et il n’y a pas de bon Profil ou de mauvais Profil.

Le questionnaire DISC de Cleaver Company

Le questionnaire DISC utilisé pour déterminer votre profil DISC Arc En Ciel est celui de Cleaver Company. Celui-ci est directement issu des travaux de Marston et est largement validé et reconnu par des milliers d’organisations depuis de longues années.

Le Profil DISC

Le même dictionnaire Larousse donne les définitions suivantes du terme Profil.

Ensemble des traits psychologiques marquants qui définissent le type de personne adéquat pour exercer une fonction, remplir une tâche. 

Ces définitions nous paraissent beaucoup mieux correspondre avec le rendu du questionnaire DISC et sa philosophie.

En effet, le Profil DISC propose bien un « ensemble des traits psychologiques marquants qui définissent le type de personne ».
Le profil DISC expose 4 types de comportements, Dominance – Influence – Stabilité – Conformité qui se combinent en chaque personne et non quatre types de personnes comme plusieurs autres méthodes DISC en font inexactement et caricaturalement état. Nous ne sommes jamais – une couleur.  Chaque comportement illustré par une couleur peut être plus ou moins présent chez chacun de nous mais nous ne sommes pas monochrome (voir l’article sur L’homme est un Parlement). La Roue AEC DISC et ses 70 positions est la représentation très schématique de ce parlement et de cette diversité.

Le Profil DISC, et particulièrement le Profil Arc En Ciel DISC quand il est débriefé par un consultant certifié AEC DISC, définit aussi notre comportement, à un moment donné face à un situation donnée».
Le Profil peut changer en fonction de la situation. C’est aussi une approche mise en avant dans la Méthode Arc En Ciel qui, synthétisant la Méthode Chamming’s, permet la prise en compte de la situation et le lien entre Moi, Autrui et la Situation.

Qu’indique votre profil DISC ?

Le profil DISC Arc En Ciel indique nos préférences comportementales mais son analyse ne doit pas être binaire ou même quaternaire. Chaque Profil est unique avec ses forces, limites et faiblesses. Il doit être envisagé dans sa globalité. Cette vision globale doit également couvrir les valeurs qui nuancent ou renforcent les couleurs. Ces valeurs (Spranger) sont systématiquement incluses dans chaque profil.
Chaque Couleur ou Valeur doit ainsi être appréhendée en lien et de façon dynamique avec chacune des autres et plus particulièrement avec celle qui lui est opposée. Remplacer les absolus par la relativité, telle est aussi la consigne à appliquer lors d’un débriefing d’un profil Arc en Ciel DISC. Ceci est en totale contradiction avec la définition même de « test » qui implique un résultat unique et définitif.

Définitivement, il ne faut donc pas parler de test DISC mais bien de Profil DISC.

 

« Aucune méthodologie expérimentale n’a jamais réussi et ne réussira jamais à rendre l’essence de l’âme, ni même à donner une représentation suffisamment fidèle de ses manifestations complexes. » Carl Gustav Jung